Adolescents… Vaste programme !

Adolescents, vaste programme !

Il suffit de prononcer le mot « adolescent » pour que la plupart des parents aient tout de suite l’image de la génération branchée, c’est-à-dire de la génération de jeunes utilisant Internet pour jouer à des jeux, tchatter et naviguer d’un site Web à l’autre.
Quand nous pensons aux jeunes, nous les imaginons enfermés dans une pièce et acceptant à peine d’en sortir pour le dîner, ou encore nous imaginons des groupes de jeunes potentiellement violents vivant dans une certaine promiscuité sexuelle, connectés les uns aux autres, traînant quelque part et prenant de la drogue.
Pourtant, lorsque nous examinons la véritable situation des adolescents d’aujourd’hui, nous nous rendons compte qu’aucun de ces stéréotypes ne correspond à la réalité.
Les apparences sont trompeuses. Les adolescents d’aujourd’hui se portent étonnamment bien. Quand on leur demande s’ils souhaitent que leurs parents et que les aidants dans leur entourage (comme leurs entraîneurs, leurs professeurs, leurs grands-parents…) jouent un rôle dans leur vie, ils répondent par l’affirmative.
De nos jours, il importe peu que ce soit un ou deux parents ou encore des beaux-parents ou des grands-parents aimants qui aident un jeune dans son cheminement et qui prennent la relève au besoin.
Les adolescents ont besoin de nous, les adultes, et ils cherchent à obtenir notre aide pour faire le pont vers l’âge adulte. Ils veulent qu’on les considère comme des adultes en devenir qui sont dans une période d’apprentissage pour ce qui est de prendre leurs responsabilités par rapport à eux-mêmes et aux autres..
L’adolescent est un de mes sujets de prédilection ! J’en ai un ! Et plutôt sympa.
J’ai donc décidé de partager avec vous au gré des sujets, quelques articles, quelques pistes de réflexion…
Commençons tout de suite avec ce petit exercice :
Votre adolescence !
Reportez-vous à la période de votre adolescence dans votre tête.
Pensez aux stades de développement que vous avez franchis, à la façon dont vous vous êtes senti par rapport à votre corps à ce moment-là, à la façon dont votre nouvelle habileté à analyser les problèmes a pu causer des tensions entre vous et vos parents.
Maintenant, pensez à votre adolescent et posez-vous les questions qui suivent.
Dans quelle mesure votre adolescent ressemble-t-il à la personne que vous étiez lorsque vous aviez le même âge?
L’espace d’un instant, voyez le monde dans la perspective de votre enfant. Pensez à l’expérience qu’il ou elle vit du fait d’avoir un nouveau corps, une nouvelle façon de penser et de nouvelles croyances.
Pensez maintenant à ce qui motive votre jeune à faire des choses.
Qu’est-ce qu’il ou elle tente de vous dire par son comportement?
Quelles importantes expériences votre adolescent doit-il vivre de façon saine? Comment est-ce qu’il ou elle vit ces expériences aujourd’hui?
En vous fondant sur ce que vous avez vécu à l’adolescence et en tenant compte des besoins de votre adolescent, demandez-vous si le style de rôle parental que vous jouez convient vraiment à votre adolescent.
À votre jeune, qui cherche à développer une forte identité (comme nous l’avons tous fait), vous pouvez offrir des substituts pour remplacer ses comportements problématiques. Par exemple, les jeunes délinquants acceptent parfois un emploi pour gagner de l’argent de façon légitime.
Le jeune qui se montre hostile à la maison, et qui peut avoir des comportements abusifs, acceptera peut-être plus de responsabilités comme solution de rechange pour avoir un plus grand sentiment d’indépendance.