Anxiété, souffrances et solutions

Quand votre vie dérape, vous avez le droit de vous laisser couler, mais vous avez également le droit d’en sortir et d’être heureux. Vous le méritez.
La souffrance, à son paroxysme, n’est plus humainement supportable : c’est l’anxiété. Quand elle vous tient entre ses griffes acérées, ne vous lâche pas et ne fait qu’augmenter, elle vous pousse à bout, jusqu’à ce que vous décidiez de reprendre votre vie en main ou pas…

Mais est-il utile d’aller jusque-là ? Quand vous avez la sensation d’être sur un vélo sans frein, dans une descente, et que la dégringolade s’accélère, c’est la dépression ou le burnout qui vous guette.

Que diriez-vous de prendre les mesures qui s’imposent, dès les premiers symptômes ? Encore faut-il pouvoir les identifier. Ce qui suit vous permettra de savoir où vous en êtes et vous alerter pour réagir au plus vite, dès les premiers symptômes. Ne vaut-il pas mieux prévenir que guérir ?

Quand l’anxiété s’installe, vous vous inscrivez alors dans une spirale infernale qui vous plonge dans la souffrance : elle accompagne vos journées, vous rend agressif ou vous isole, votre travail est souvent en péril, votre vie de couple aussi, elle vous empêche de fonctionner dans les gestes les plus simples de la vie quotidienne. 


Les différents stades de l’anxiété 
Comment l’anxiété s’installe-t-elle ?

NIVEAU 1 : Vous observez un inconfort, sans vraiment savoir pourquoi et vous vivez avec, sans vous demander d’où il vient, ni pourquoi il est là. C’est déjà le signal que quelque chose ne va pas… Cet inconfort peut se traduire par une mélancolie, une tristesse, sans qu’aucun événement extérieur ne vous y ait poussé. Il va, il vient et comme, parfois, il disparaît, vous ne lui accordez aucune importance, pensant que cela va se régler. Mais ça ne se règle pas, ça va empirer…
Symptômes d’anxiété épisodiques :
– Problèmes de digestion ou intestinaux, brûlures d’estomac, douleurs physiques
– Nœud dans l’estomac, dans le ventre
– Boule dans la gorge
– Maux de dos, de cou, de tête
– Pesanteur sur les épaules
– Insomnie
– Malaise, inconfort
– Pensées négatives envahissantes
– Douleur dans le plexus solaire
– Douleur dans la cage thoracique

NIVEAU 2 : Les symptômes augmentent et deviennent de plus en plus intenses, vous déconnectant de votre environnement progressivement. Vous vivez peut-être des difficultés ou vous ne savez pas à quoi attribuer cette souffrance, mais dans un cas, comme dans l’autre, vous coulez lentement : votre vélo prend de la vitesse… L’anxiété augmente jusqu’à ce que vous en compreniez le message : votre subconscient cherche à vous dire ce que vous avez à régler, mais voulez-vous l’écouter ? Si vous ne l’écoutez pas, il n’aura d’autres choix qu’amplifier les symptômes… Et voici ce qui vous attend ou, peut-être, ce que vous vivez déjà :
Symptômes d’anxiété permanents :
– Problèmes de digestion ou intestinaux, brûlures d’estomac, nausées
– Nœuds, tensions, torsions, brûlures ou oppression dans le plexus solaire, dans le ventre
– Boule dans la gorge
– Difficultés respiratoires
– Cage thoracique oppressée
– Envie de pleurer
– Émotivité excessive
– Agressivité
– Désintérêt pour tout ce qui se passe autour de vous
– Perte d’énergie
– Maux de tête, de dos, musculaires
– Insomnie
– Pensées négatives
– Sensation de perdre le contrôle, d’être dépassé
– Perte d’appétit
– Compulsions (alcool, nourriture, drogue, etc.)
– Plus envie de rien, plus aucun intérêt pour rien
– Idée de suicide
– Sensation que vous n’en sortirez jamais
– Tout s’écroule autour de vous

NIVEAU 3 : Les symptômes ne sont plus endurables, parce que c’est inhumain de souffrir comme ça. L’anxiété vrille vos entrailles, écrase votre cage thoracique, détruit votre corps lentement, le “hamster” (les pensées négatives et les idées noires) tourne dans sa roue 24h/24, vous empêchant de dormir. Vous ne voyez aucune lumière au bout du tunnel et, pourtant, vous refusez toujours de comprendre que l’anxiété essaie de vous délivrer un message : il est temps de remettre de l’ordre dans votre vie en développant confiance et estime. Voici où l’anxiété du Niveau 3 vous conduit ou voici où vous êtes déjà :
Symptômes d’anxiété du dernier stade :
– Perte totale du contrôle de votre vie
– Tout s’est écroulé autour de vous
– Rupture et terreur d’être seul
– Perte d’emploi
– Isolement total
– Dépression
– Burnout
– Phobies
– Tics obsessionnels compulsifs
– Suicide

Tout repose sur la confiance et l’estime que vous pouvez développer rapidement grâce à la PNL et la Sophrologie.

Je peux vous informer et vous alerter afin que vous puissiez en identifier les premiers symptômes. Dès les premiers symptômes décrits dans cet article, quand vous sentez que votre vie commence à vous échapper, vous pouvez réagir et développer vos habiletés sociales, professionnelles et privées grâce à la PNL et à la Sophrologie et vous reprendre en main.

Avec Autrement Dit, éveillez votre vie vers le chemin de vos réussites…