Et si on redonnait de l’estime de soi aux élèves ?

Et si pour les élèves en difficulté scolaire, s’estimer permettait de gagner en confiance, en soi même et en ses compétences, de reconstruire une image positive de soi ?
L’estime de soi est essentiel pour que l’élève retrouve motivation, confiance et une meilleure image de lui, ce qui lui fait bien souvent défaut quand il est en difficulté d’apprentissage, difficulté d’intégration dans le groupe d’élèves, dans son établissement…

Retrouver estime, confiance est un axe d’amélioration et prévention de l’échec scolaire.

Les formations « Estime de soi  » visent l’expression de chacun, élèves et encadrement, sur la vie dans l’établissement afin de lutter contre le décrochage scolaire.

Les objectifs de l’action

Développer chez les jeunes les compétences sociales et civiques, la culture humaniste, intégrées au socle commun.
Développer une meilleure connaissance entre élèves mais aussi entre élèves et adultes, en partageant de nouvelles expériences.
Analyser les représentations et les expériences vécues.
Prévenir la violence et le décrochage scolaire en travaillant sur la formalisation et le partage des expériences vécues.
Ces interventions peuvent s’intégrer dans des cadres d’intervention et de coformation plus larges et qui pourraient toucher  au tutorat, à la médiation par les pairs, à la prévention des conduites à risques…

Ces séances permettent, notamment,aux élèves de verbaliser émotions et expériences, d’identifier et d’analyser les points faibles comme leurs points forts…

Ces séances permettent aux enseignants, avec l’appui de nos formateurs, d’apaiser les tensions des élèves et le climat de la classe et de l’établissement, d’approfondir leurs connaissances sur les mécanismes psychologiques des adolescents et la connaissance de leurs élèves et d’accompagner la mise en place de projet collectif.

Motiver les élèves autour d’un projet collectif aide à résoudre les difficultés en alliant un travail sur l’estime de soi, un travail en équipe et solidaire et la fixation d’objectifs.
Le projet collectif s’inscrit dans des thématiques du projet d’établissement :

environnement et développement durable,
prévention des conduites à risques,
citoyenneté,
prévention de la violence,
engagement associatif…
Organisation d’un séjour scolaire, élaboration du programme d’activités…

Preparez l’été, perdez du poids

Introduit en France il y a quelques temps, l’anneau gastrique virtuel est une technique faisant intervenir l’hypnose et la PNL afin de solutionner les problèmes de poids.  J’ai moi-même été formée à cette méthode très efficace, je dirais « la plus efficace et logique » à l’heure actuelle, pour perdre du poids de manière durable sans entrainer des carences à votre corps. Bien au contraire, après quelques semaines, on retrouve vitalité, énergie bien au-delà de ce qu’on avait avant de commencer.
Faisons le point sur cet anneau gastrique virtuel.

Le surpoids : fléau de notre société

Le surpoids est devenu un véritable problème dans notre société et pas uniquement à cause de l’esthétisme. Les maladies cardio-vasculaires, le diabète, l’hypertension … sont des maladies causées par une alimentation trop riche et trop sucrée sans parler des dérèglements des signaux de satiété : on ne sait plus quand on a faim puisqu’on mange quasi tout le temps ou pire encore, on saute des repas, bien souvent le petit-déjeuner ou le repas de midi pour certains. Et pourtant, ce sont les repas les plus importants de la journée. On se rattrape le soir en mangeant copieusement une nourriture riche et inadaptée. Résultat : notre corps stocke (et avec le repas du soir, il va s’en donner à cœur joie !) en prévision d’une future période de « famine » c’est-à-dire le lendemain matin lors du petit-déjeuner que nous continuerons à ignorer.

Comment sortir de ce cercle vicieux ? Comment arriver à mettre en place des comportements alimentaires sains et équilibrés alors que notre mode de vie et la société elle-même nous pousse vers une nourriture trop riche et trop industrielle ? De nous-même ? Non, quasiment impossible ! Nous faire aider ? Oui mais par qui et comment ? Il existe sur le marché une quantité de régimes à notre disposition. Si les régimes faisaient maigrir durablement, cela se saurait ! Or, le constat est assez déplorable : reprise du poids dans 90% des cas et parfois de manière très rapide et souvent bien plus que ce que l’on a perdu. Suivre des régimes de manière répétitive va affaiblir notre métabolisme de base. Et plus le métabolisme est faible, plus nous aurons des difficultés à perdre du poids au prochain régime.
L’hypnose peut vous aider à modifier de manière douce et agréable vos comportements alimentaires erronés en les reprogrammant. Grâce à l’anneau gastrique virtuel, je peux vous aider à atteindre votre poids santé et le maintenir sans vous priver de repas appétissants et sans faire de régime draconien. Vous arriverez à contrôler vos habitudes alimentaires, à maitriser les comportements d’addiction ou de compulsion tout en ayant la motivation et la confiance en vous.

Le principe : du rêve à la réalité

L’anneau gastrique virtuel repose sur le fait d’imaginer, sous hypnose, l’installation d’un anneau gastrique visant à réduire la taille de l’estomac à l’équivalent d’une balle de golf. Pour cela, l’hypnothérapeute met la personne en transe hypnotique et durant la séance, celle-ci va imaginer les couloirs de l’hôpital, le chirurgien, la salle d’opération, … et chacune des étapes liées à la pose de l’anneau gastrique jusqu’à l’étape de visualiser son corps mince et svelte. Sous hypnose, le cerveau vit les événements comme s’il les vivait dans la réalité mais sans subir les désagréments d’une véritable opération chirurgicale.
Au fil des jours, la personne en surplus de poids va très vite se réapproprier des signes de satiété normaux et se diriger à son rythme vers son poids santé en évitant les dangers de régimes hypocaloriques, dissociés ou encore hyper-protéinés qui amènent carences et frustrations.
L’anneau gastrique virtuel est reconnu par le National Health Service (NHS) du Royaume Uni comme étant l’alternative sans danger à la chirurgie de l’obésité. Déjà en 1996, l’anneau gastrique virtuel a fait ses preuves au cours d’une étude sur l’obésité : des individus soumis à l’anneau gastrique virtuel combiné à une TCC avaient perdu davantage de poids que les personnes traités uniquement par de l’hypnose. 

Un esprit sain dans un corps sain

Alors … mythe ou réalité ? Une réalité qui sera certainement vôtre si vous avez décidé de changer fondamentalement votre point de vue sur les régimes ou la diététique. Il serait absurde de croire que seul l’anneau virtuel va vous faire maigrir tout en vous alimentant de sucreries, de fritures et de fastfood. Cette nourriture est à long terme dangereuse et toxique pour votre organisme. Il ne s’agit pas non plus de tomber dans le piège des régimes qui vont vous sous-alimenter et carencer votre corps. C’est la ligne droite vers une reprise de poids encore plus importante qu’auparavant.
L’anneau gastrique virtuel à lui seul ne garantit pas la perte de poids si vous n’êtes pas motivé à changer votre regard sur l’alimentation. Alors posez-vous avant tout quelques questions : est-ce vraiment important pour moi de perdre du poids ? En quoi est-ce important ? Suis-je capable de m’investir totalement pour que cela marche ? Si OUI, alors cette méthode est faite pour vous. Suivre les conseils nutritionnels et de nutrithérapie sera essentiel à la réussite du programme. Comme dans tout processus thérapeutique, le travail sur les comportements alimentaires inadéquats, les addictions, la boulimie ou l’hyperphagie, les troubles affectifs et surtout la perception que nous avons de nous-même est indispensable.

Pour plus de renseignements contactez moi au 07 56 81 99 99

Lâcher Prise ou faire naufrage…

 
Si vous traversez un moment douloureux, vivez de l’angoisse, de la peur de perdre, du manque…. Si vous vous sentez dépassé(e). vous êtes en burnout, dépression, vivez une rupture, des relations difficiles personnelles ou au travail, apprendre à lâcher prise peut  vous aider.Ah ce cher lâcher prise…! Comment acquérir la souplesse essentielle au lâcher prise ? Y a-t-il des recettes secrètes ? Mais au fait, qu’est-ce que le lâcher prise et cela vaut-il vraiment le coût de s’y intéresser?

En atelier ou en séance individuelle, vous allez apprendre à approfondir la notion de lâcher prise. Apprendre à identifier pourquoi vous avez de la difficulté à lâcher prise ainsi que certains blocages qui minent votre énergie. Pour cela, je vais vous fournir des outils pour y arriver et ainsi vous amener  à une meilleure connaissance de vous-même par une approche psychoénergétique, spirituelle et corporelle. 

Objectifs :

– Faciliter l’évolution personnelle en amenant à la conscience de chacun l’importance de la connaissance de soi, afin d’améliorer son mieux-être au quotidien, au travail comme à la maison.
– Fournir des clés permettant d’identifier et de transformer des comportements ou des situations répétitives difficiles. Démontrer comment ces clés aident à traverser des passages plus ardus.
– Identifier : Comment se joue l’exercice du pouvoir, le contrôle ? Quelles blessures, quelles peurs et quelles croyances, y sont associées dans votre vie? Comment celles-ci bloquent-t-elles le lâcher prise?
– Vous sensibiliser  à l’utilisation de son pouvoir intérieur pour nourrir la voie de l’équilibre dans sa vie. Développer sa capacité de choisir afin de lui aider à apprendre à discerner, à s’aimer, à se respecter et ceci dans le respect des autres. Le processus décisionnel est facilité vu sous l’angle du lâcher prise.
– Vous permettre, par le lâcher prise, de bénéficier davantage d’énergie pour s’épanouir, au lieu de dépenser celle-ci, inconsciemment, à résister et à lutter contre le mouvement naturel de son être, à se battre contre son environnement ou divers facteurs extérieurs.

Démontrer comment lâcher prise favorise une circulation énergétique optimale, un état d’esprit plus calme et une meilleure santé. Lâcher prise aide à diminuer les tensions, le stress, la fatigue et contribue à améliorer la qualité de vie.

Contenu:

– Définir la notion du lâcher prise: nous entendons souvent dire« LÂCHE PRISE » ! Que signifie cette expression, quel en est le sens ? Lâcher prise À QUOI ?
– Bienfaits du lâcher prise: les effets sur la santé globale et le mieux-être au quotidien.
– Les étapes pour lâcher prise.
– Les Principes du lâcher prise: SIMPLES à pratiquer et à intégrer doucement dans notre vie.
– La structure énergétique et son rôle au quotidien: nous sommes habitués àévaluer, juger, baser nos diagnostics de maintes formes à partir de ce que l’on perçoit par nos sens. Il existe en nous des espaces invisibles, subtils, pourtant d’importance majeure, car ceux-ci véhiculent notre énergie vitale. Comment dissoudre et prévenir les blocages qui gênent la circulation d’énergie ?
Dans l’ignorance de la physiologie énergétique vous accumulez des lourdeurs d’origines diverses et peu à peu l’inconfort, le mal être, les malaises voire même les maladies risquent de s’installer. Acquérir quelques notions afin de favoriser votre santé et votre équilibre est intéressant.
– Aider à identifier ce à quoi lâcher prise, personnellement: explorer les assises sur lesquelles sont fondées votre façon de choisir, vos attitudes, vos réactions, vos mécanismes de contrôle…
– Identifier les blocages qui vous empêchent de lâcher prise: aide à identifier les croyances limitatives, les peurs, les blessures passées…afin de travailler à en libérer le poids.
– Outils: fournit des moyens de poursuivre le lâcher prise suite à l’atelier, en apprenant de plus en plus à le mettre en pratique dans les situations du quotidien. Prévient aussi les déséquilibres des plans émotionnel, mental ainsi que la maladie. Apprivoiser certains exercices énergétiques, afin de diminuer le stress et d’acquérir de la souplesse de corps et d’esprit.

Renseignements et rendez vous au 07 56 81 99 99 ou par mail autremendit@schafter-lyon.fr

 

Je reste persuadée que le lâcher prise devrait être enseigné à tous, dès le bas âge, voire même inclus dans les programmes éducatifs et scolaires. Lâcher prise n’a rien à voir avec négliger ou laisser aller. Au contraire, c’est apprendre à assouplir la rigidité mentale personnelle, pour mieux vivre chaque journée et favoriser une meilleure santé.

Cet atelier (ou entretien individuel)  est aussi un moyen de comprendre pourquoi tel événement difficile s’est produit dans votre vie et comment apprendre à en décoder les leçons ainsi que comment traverser les difficultés avec équilibre. Il sera facile d’appliquer ensuite ce que vous aurez appris au travail, à la maison et dans vos diverses activités. Vous ne pouvez contrôler la température, les ouragans, mais lorsqu’il se produit une tempête dans votre vie, comment vivre celle-ci avec un minimum de stress et d’anxiété?

La Sophrologie et ses applications

Les applications de la sophrologie sont multiples. Elles sont basées sur des techniques scientifiquement validées dont en particulier la relaxation.

La pratique de la sophrologie procure un apaisement qui réduit considérablement les effets du stress et installe des perspectives positives.

Elle ouvre des horizons salutaires aux problèmes de l’angoisse, de la dépression, de l’anxiété.

Elle offre des réponses concrètes et durables aux peurs, aux phobies, au manque de confiance ou d’estime de soi entre autres.

Elle amène une aide précieuse pour les sommeils difficiles, pour la gestion de la douleur, entre autres…

Les techniques de sophrologie élargissent considérablement nos outils professionnels et nous permettent non seulement de nous démarquer du milieu classique mais aussi pouvoir vous offrir un service beaucoup plus riche. 

Performances et Gestion du Stress en Entreprise

Retrouver la motivation, gérer son stress, accroître ses performances, mieux se connaitre, mieux connaître ses collègues et ses clients, sont autant d’outils indispensable à une entreprise qui a compris le lien fondamental entre le bien être dans le travail et sa prospérité économique.

Épanouissement Personnel

Pour retrouver la joie simple de l’enfant et accéder à une vie dans sa pleine maturité d’adulte il est indispensable de dépasser les apparences de notre personnalité limitée. Déchirer le voile de l’illusion, lâcher prise à nos croyances, demande une honnêteté, une connaissance et une maîtrise intime de ses ressources.
Applications particulières de la sophrologie

  • gestion globale du stress
  • maîtrise des émotions
  • développement personnel
  • soutien général à la santé
  • mémoire et concentration
  • problèmes d’acouphènes
  • angoisses, peurs, phobies
  • régulation du sommeil
  • gestion des relations
  • performance en entreprise
  • préparation à la naissance
  • préparation aux examens
  • augmentation de l’attention
  • préparation aux situations stressantes
  • préparation aux compétitions sportives
  • confiance en soi devant un public
  • amélioration de la précision gestuelle

N’hesitez plus.. éveillez votre vie avec Autrement Dit !

Le pervers narcissique

Pervers narcissique

Nous avons tous été plus ou moins amenés à le rencontrer sur notre route. Il a même parfois détruit des vies, la vôtre peut-être…
Le Pervers Narcissique est porteur d’une maladie mortelle… pour l’autre !

Nous retrouvons cette psycho-pathologie plus particulièrement chez les hommes, mais certaines femmes sont aussi touchées. Parfois notre compagnon ou compagne, parfois notre mère, notre fils… Parfois il est notre collègue, notre chef et même un « ami » qui nous veut tant de bien… Il paraît souvent extrêmement sympathique, brillant, altruiste, timide… Il se trouve partout, tapi dans l’ombre de son sourire bienveillant. Il est prêt à fondre sur sa proie avec une telle habileté que la future victime ne s’en rend pas compte.
La « victime »…

Souvent une personne intelligente, brillante. La victime sera sans doute dans une période de sa vie où elle est déstabilisée par une situation difficile et passagère, ou bien vivra une souffrance profonde et ancienne comme celles de l’abandon, la « solitude » émotionnelle, créant ainsi les failles indispensables dans lesquelles le Pervers Narcissique, qui a un flair hors pair, va instinctivement s’y engouffrer. On reconnaît toujours un besoin légitime d’amour, de reconnaissance que ce « rapace » saura détecter dès le premier instant.
Il va doucement combler ces manques, par des démarches bienveillantes, valorisantes, prenant ainsi implacablement toute la place dans la vie de sa victime. Dès lors, tout tournera autour du pervers narcissique et chaque acte, chaque pensée deviendra obsessionnellement centrée sur le pervers narcissique. Il sait se rendre indispensable de telle sorte que la victime sera rapidement persuadée qu’elle ne peut plus vivre ou même respirer sans lui. C’est une sorte de danse macabre, une danse qui se rapproche d’une transe hypnotique qu’il induit chez sa victime.
La victime du pervers narcissique perd rapidement la capacité même de penser en dehors de son bourreau. Elle perd toute individualité. Elle lui a vendu son âme ! C’est à ce titre que la victime devient complice involontaire de son bourreau. Nous avons ici un double lien, une double addiction. Chacun est addicte de l’autre d’où l’immense difficulté qu’aura la victime pour sortir de ce piège mortel pour elle. Nous devons faire face à une addiction similaire à celle d’une drogue dure. Lorsque la victime tente de fuir, il la raccroche. Lorsqu’il veut partir, elle le recherche désespérément.
La victime est dans un amour irrationnel, total, allant même contre ses intérêts propres et ceux de ses enfants. Elle ne peut plus vivre qu’au travers de son bourreau, jusqu’à ce que mort s’en suive. C’est pour cela qu’on voit des victimes ayant subi viols et violences, trouver encore des excuses pour amoindrir la responsabilité de son bourreau.
La victime ne vit que pour lui, dans son ombre, n’existe que parce qu’il le veut bien. C’est lui qui insuffle la vie et c’est lui qui l’enlève !
La victime va osciller entre des sensations d’immense bonheur et des moments de paniques mortifères. Les périodes de crise sont souvent déterminées par le résistance de la victime. 
La peur vient également paralyser les victimes qui n’oseront pas déposer plainte.

Elle se trouve encore dans cette contradiction entre amour et révolte qui sera interprétée par les autorités comme folie. Folie que le pervers narcissique va mettre en évidence pour retourner encore la situation à son avantage. La victime se trouve rapidement isolée de son environnement sécure: famille, amis, et même enfants. En l’isolant, le bourreau assure son emprise. Il organise la dépendance financièrement, de telle sorte que, si elle tente de reprendre ses esprits, le manque total de revenus la garde sous son emprise. L’épuisement moral, émotionnel, et physique rend la victime incapable de s’en sortir sans l’aide de professionnels avertis.
Le fait que le pervers narcissique oscille entre le « gentil » et le « pas gentil » fait que sa victime reste dans un stress constant et est obligée d’adapter en permanence son attitude pour tenter de préserver les moments agréables. Elle se sent responsable (coupable) de que que vit « son » pervers narcissique. La victime ressent une grande honte de la situation vécue. Après tout, qui peut comprendre que l’on reste apparemment « volontairement » avec celui qui nous détruit. Le Pervers Narcissique, est un manipulateur hors pair. Consciemment ou non, il sait endormir la vigilance naturelle de la victime potentielle. C’est le trait principal du pervers narcissiques. Il sera toujours manipulateur, et s’adaptera parfaitement à la personne qu’il a en face de lui. Le pervers narcissique navigue entre deux eaux, n’hésitant pas à adapter, à faire évoluer, et même à modifier son avis pour atteindre son objectif.
Le Pervers Narcissique n’a qu’une réalité, LUI. Il n’a pas la même vision du bien et du mal que la plupart des êtres humains. La seule et unique chose qui compte pour lui, consciemment ou non, c’est lui ! Pourtant, au début de la relation perverse, il saura donner le change par des gestes d’apparente bonté d’âme. Toute la perfection de son art de la manipulation est en application.
Il est très rare que la victime s’en rendre compte, et cela même si elle est avisée! Tout au plus elle verra des signes, ressentira des alertes, entendra des mises en garde, mais l’emprise est déjà trop présente pour qu’elle ai « envie » de réagir. Car c’est bien cela me semble-t-il, la victime, à ce moment là de la relation perverse, aura bien souvent le sentiment de maîtriser la situation, de pouvoir changer les choses par son amour, ou par son intelligence… C’est ce qu’il veut lui faire croire ! C’est déjà trop tard. Le piège s’est refermé sur la victime.
Le Pervers Narcissique est un expert dans l’art du mensonge

C’est un art qu’il a acquis dans sa plus tendre enfance, souvent pour tenter de correspondre à l’image que sa mère et:ou son père voulait de lui. En fait, c’est son mode d’expression et il peut fort bien ne pas s’en rendre compte et être « sincère » dans ses propos. 
Il excellera dans l’art des messages contradictoires, du discours paradoxal, de telle sorte que, très vite la victime ne saura plus où elle se situe, quoi penser, elle sera comme « engourdie » et se dira même bien souvent qu’elle est responsable de cette confusion. Il s’échappe ainsi habilement de toute opposition. Il utilisera également des propos vagues, alambiqués et confusionnants pour enliser l’interlocuteur et l’empêcher de réaliser la constante adaptation de ses propos.

Le Pervers narcissique est incapable d’assumer la responsabilité de ses actes. Il retournera habilement la situation pour en rendre l’autre responsable. Et curieusement son habilité est telle que la victime doutera de son propre bon sens et même de sa raison mentale.
Le Pervers Narcissique évolue dans des affirmations, des menaces, des sous entendus suffisamment flous pour que la victime ne puisse récupérer quoi que ce soit pour le mettre en face de ses mensonges. L’art du manipulateur pervers trouve son paroxysme dans ses diatribes verbales qui ne laissent aucune chance à celui qui l’écoute et qui se retrouve noyé.
Et de toute façon, le Pervers narcissique est incapable de se remettre en question pour la bonne et simple raison qu’il n’a aucun problème (selon lui…). Le pervers narcissique est particulièrement atteint par une paranoïa nécessaire pour assurer une hyper vigilance quand à la préservation de l’image qu’il a de lui. C’est devenu pour lui une nécessité de survie.
Sa mythomanie et sa mégalomanie font partie des caractéristiques prédominantes et il a bien souvent la capacité de vivre dans un double système de vie de type schizophrénique. Lorsqu’il sent une résistance de la part de sa victime il peut devenir dangereux, violent voir meurtrier. Il va pousser la victime dans ses derniers retranchements en créant des situations compromettantes ou douloureuses n’hésitant pas a créer des mises en scènes qu’il retournera contre la victime. La victime risque alors de plonger dans la dépression qui peut aller jusqu’au suicide.
Nous pouvons remarquer également que le pervers narcissique crée des « dossiers », dans son esprit ou même plus concrètement, et cela bien avant qu’il n’y ai le moindre problème afin de pouvoir les utiliser en cas de besoin… Il semble qu’il anticipe instinctivement les résistances que la victime montrera un jour ou un autre. Son mode de fonctionnement est totalement calculateur et de la manière la plus sombre qui soit. C’est un stratège de la pire espèce. Un traître pour qui tous les coups sont permis. Un sombre personnage qui continuera de détruire sa victime alors qu’elle est à terre en continuant de la détruire psychiquement, en la mettant parfois dans l’incapacité de se défendre par la ruine financière, en la laissant dans l’incompréhension sociale et donc totalement seule face à sa perte.
Un pervers narcissique qui se sent en danger devient imprévisible

Sa violence n’est pas une perte de contrôle mais une PRISE de contrôle ! J’ai personnellement constaté qu’en dernier recours, lorsque le pervers narcissique est définitivement démasqué, son acharnement à détruire le pousse à des actes insensés qui vont à l’encontre même de ses propres intérêts. Il s’acharne à détruire quitte à être détruit avec l’autre. . Sa notion de l’honneur est particulièrement primaire. C’est lorsque la victime trouve suffisamment de lucidité qu’elle devient « dangereuse ». Bien souvent terrorisée, la victime sera contrainte de laisser le prédateur agir à sa guise.
Celui-ci est capable de continuer à détruire sa victime alors même qu’elle se trouve déjà à terre. Rien ne semble pouvoir l’arrêter et il trouvera des appuis complaisants dans ceux qui l’entourent et à qui il passera un message complètement faux, mais suffisamment convainquant. Même la justice ne semble pas pouvoir à l’heure actuelle, définir le Pervers Narcissique et donc le contrer. Il n’est donc pas rare de voir ces Fous continuer de vivre en toute quiétude, laissant derrière eux, le cadavre de ceux ou celles qui lui ont donné leur âme.
Extrêmement procédurier, le pervers narcissique usera aussi de toutes les règles de « justice » pour atteindre son but, protéger son image. Les seuls droits et devoirs sont ceux qui vont nourrir son ego. 
Le Pervers Narcissique évolue dans une boue visqueuse qui fait partie intégrante de lui et qui a la particularité de digérer la victime pour se nourrir de sa substance. Je pense que c’est une personne particulièrement vide et qui possède la perfection sublime de l’art de la trahison pour vivre dans cette ombre nauséeuse. Sans sa victime, le pervers narcissique reste insignifiant. Pourtant, il a bien souvent une position sociale importante, ce qui d’ailleurs tend à rassurer la victime potentielle qui aura l’impression d’être valorisée par cette rencontre pourtant mortelle. Bien souvent, il doit déjà son statut aux personnes qu’il aura manipulées dans le passé. Le pervers narcissique est doué d’une intelligence particulière et d’une absence de morale.

 

Petits exercices du dimanche

Dimanche cadeau

Aujourd’hui, c’est dimanche ! Et le dimanche c’est jour de cadeaux pour Autrement Dit.

Alors voila 3 petits exercices de relaxation contre le stress, qui vous pouvez réaliser partout pour vous détendre, pour lâcher prise le temps d’un instant…

D’abord, choisissez  un endroit calme, coupez toute distraction ou  possible interruption (téléphone par exemple) et suivez moi !

 1. Balayez !
Posez le bout des doigts de vos deux mains au milieu du front à la racine des cheveux. Concentrez-vous sur vos doigts. Puis, doucement, éloignez vos doigts vers les côtés comme si vous balayiez votre front. Quand vous êtes arrivé au bout du front, laissez vos doigts sortir de votre visage puis reposez-les au milieu. Faites cela trois fois au niveau du front en balayant de plus en plus énergiquement, puis descendez et refaites le même mouvement à la racine du nez (3 fois), sur les paupières (3 fois), sur les joues, la bouche, le menton, le cou.

2. Réchauffez le corps et le coeur !
Frottez vos mains énergiquement l’une contre l’autre jusqu’à ce qu’elles chauffent. Ensuite posez la paume de vos mains sur vos paupières fermées. Respirez calmement jusqu’à ce que vos paumes soient refroidies.

3. Auto massez vous ! (à faire en inspirant et expirant doucement)
• Les tempes : posez le bout de l’index et du majeur de chaque côté du front sur les tempes. En exerçant une légère pression, faites de petits cercles d’avant en arrière sans bouger le bout des doigts : c’est la peau qui doit bouger légèrement. Deux cercles dans un sens et deux dans l’autre. Sentez au fur et à mesure vos paupières se détendre et aussi votre front. Observez le réchauffement de vos doigts.
• Le plexus : posez le bout des trois doigts (index, majeur, annulaire) sur le plexus (à l’endroit où les côtes s’écartent au milieu de votre thorax). En exerçant une légère pression, faites de petits cercles dans le sens des aiguilles d’une montre sans bouger le bout des doigts : c’est la peau qui doit bouger légèrement. Observez comment votre respiration se ralentit et comment votre corps se détend au niveau du diaphragme, des viscères et des poumons.

 

Les blessures et leurs masques

Blessures et masques

Qui parmi nous peut affirmer qu’il n’a jamais été blessé émotionnellement dans son enfance ?

Dans un milieu dit «normal», l’enfant ose être lui-même. Cependant, une telle audace dérange souvent le monde quelques adultes quelques des proches. L’enfant déduira instinctivement qu’être naturel est incorrect. Une douloureuse découverte pour l’enfant qui provoquera chez lui des crises de colère que les adultes appellent «les crises de l’enfance ou de l’adolescence.»

Ainsi, d’abord, l’enfant expérimente la joie d’être lui-même. Ensuite, il connaît la douleur de ne pas avoir le droit d’être lui-même, ce qui déclenchera colère et crises selon son caractère. Puis, afin de ne pas souffrir, il se résigne et se crée une nouvelle personnalité pour répondre aux besoins de son entourage afin de devenir ce que les autres veulent qu’il soit.

Alors, pour éviter les crises et la douleur, cet enfant blessé se créera un masque. Ces masques sont au nombre de cinq et correspondent à cinq grandes blessures de base vécues par l’humain. Il semblerait que toutes les souffrances de l’humain peuvent être condensées en ces cinq blessures.

Existe-t-il un état plus merveilleux que celui d’ÊTRE ce que l’on est, sans méfiance, sans défiance, sans colère refoulée, sans frustration, sans peur ?

Pourquoi ne sommes-nous pas toujours capables d’exprimer ce que nous sommes et avons de meilleur ?

Pourquoi répondre agressivement à une personne, juger durement sans prendre en considération son point de vue, avoir peur de l’amour, accorder une mauvaise intention à l’autre parce que son propos nous dérange, se méfier des actes qui semblent désintéressés et autres attitudes de résistance sans même vérifier ?

Ces blessures qui nous font porter des masques pour ne pas souffrir et perdre la face en sont la source. Voici les cinq blessures par ordre chronologique, c’est-à-dire dans l’ordre où chacune d’elles apparaît dans le cours d’une vie.

Les 5 blessures :

– Le rejet
– L’abandon 
– L’humiliation
– La trahison
– L’injustice
Il est important de ne pas s’attacher aux mots utilisés pour exprimer les blessures et les masques. Quelqu’un peut être rejeté et souffrir d’injustice; un autre peut être trahi et vivre cela comme un rejet; un autre peut être abandonné et se sentir humilié, etc. C’est le ressenti émotionnel qui s’imprimera dans le corps et non la réalité.

Les 5 masques

– Le fuyant
– Le dépendant
– Le masochiste
– Le contrôlant
– Le rigide
L’importance du masque est créé en fonction du degré de la blessure. Un masque représente un type de personne avec un caractère qui lui est propre car de nombreuses croyances sont développées qui influenceront l’attitude intérieure et les comportements de la personne selon le masque développé. Plus la blessure est importante, plus la personne en souffrira, ce qui l’obligera à porter son masque plus souvent.

Nous portons un masque seulement lorsque nous voulons nous protéger

Chaque fois que nous subissons ou que nous faisons subir une de ces blessures, nous laissons nos croyances et nos peurs prendre le dessus sur nous et donc sur  la direction de notre vie. La mise en place des masques est la conséquence de vouloir cacher, à nous-mêmes et aux autres, ce que nous n’avons pas voulu encore régler.

La blessure intérieure peut être comparée à une blessure physique qu’une personne aurait sur la main depuis longtemps, blessure qu’elle a négligé de soigner, et qu’elle a préféré entourer d’un pansement pour ne pas la voir. Ce pansement équivaut à un masque. Chaque fois qu’une autre personne touchera sa main, même par amour, elle réagira négativement en raison de la douleur malgré le pansement. Toutefois, l’autre personne n’a jamais voulu lui faire mal. Il en est ainsi pour toutes les blessures émotionnelles profondément enfouies en nous.

Il est à noter aussi que ces masques ne sont pas permanents au cours de notre vie. Selon notre évolution et notre connaissance de soi, ils tomberont ou ne se manifesteront que rarement et moins intensément.

Est-ce que vous vous reconnaissez parmi les blessures et les masques suivants?

Une personne peut avoir une blessure majeure et reconnaître certains de ses comportements dans les autres blessures. Enfin, les masques que nous créons inconsciemment pour nous protéger sont visibles dans la morphologie de notre apparence extérieure.

Le rejet – masque du fuyant 

La première blessure, le rejet, apparaît entre 0 et 2 ans, et provient du parent du même sexe. Pour un garçon, ce sera le père et pour la fille, sa mère.

Le masque du rejet est le fuyant. Celui qui souffre de la blessure du rejet a tendance à fuir les situations qui le font souffrir. Il préfère s’en aller plutôt que de faire face ou de risquer de se faire rejeter. Il a tellement peur d’être rejeté. Il ne se rend pas compte que lui-même rejette souvent les autres. La plus grande peur du fuyant est la panique.

L’abandon – masque du dépendant 

La blessure de l’abandon provient du parent du sexe opposé. Pour un garçon, c’est la mère et pour la fille, la blessure sera causée par le père. La blessure s’installe entre 1 an et 3 ans.

Le masque de l’abandon est la dépendance. Un dépendant croit qu’il ne peut pas arriver tout seul à maîtriser une situation. Ce sera sa façon de se faire aimer et d’obtenir de l’attention. 

Le dépendant est une victime. Il dépend du bonheur des autres. Il ne se décide pas tout seul. Il souffre souvent d’agoraphobie, demande beaucoup de conseils, mais n’en fait qu’à sa tête.  La plus grande peur du dépendant est la solitude.

L’humiliation – masque du masochiste

La blessure de l’humiliation peut venir du père ou de la mère, c’est le parent qui se sera occupé des besoins physiques de l’enfant. La blessure survient entre 1 an et 3 ans. Une personne n’a jamais la seule blessure de l’humiliation. Celle-ci viendra avec le rejet ou l’abandon, ou autre.

Le masque de l’humiliation est le masochisme. La personne qui vit la blessure de l’humiliation se place, le plus souvent, elle-même dans des situations humiliantes.  La plus grande peur du masochiste est la liberté.

La trahison  – masque du contrôlant 

La blessure de la trahison vient du parent du sexe opposé. Une fille se sentira trahie par son père, un garçon par sa mère. La blessure survient entre 2 ans et 4 ans. C’est le complexe d’Œdipe non résolu. L’attachement au parent du sexe opposé est beaucoup trop grand, ce qui affecte leurs relations affectives et sexuelles plus tard. Une personne qui a la blessure de la trahison a aussi celle de l’abandon.

Le masque de la trahison est le contrôlant. La personne veut tout contrôler, décider. Ainsi elle ne se fera pas trahir. Le contrôlant a beaucoup de difficulté à faire confiance et à s’abandonner. Le contrôlant ne tient pas ses engagements. Il est manipulateur, séducteur, d’humeur inégale. Il comprend et agit rapidement. Il vise l’excellence pour être remarqué. Il se confie difficilement. La plus grande peur du contrôlant est le reniement.

L’injustice – masque du rigide 

La blessure de l’injustice vient du parent du même sexe. Une fille vivra l’injustice par sa mère, un garçon par son père. La blessure se produit entre 4 ans et 6 ans. La personne qui vit la blessure de l’injustice a aussi la blessure du rejet.

Le masque de l’injustice est la rigidité. Le rigide est un perfectionniste, ne veut pas se tromper, est très indépendant, se justifie beaucoup, se croise souvent les bras et ce, pour ne pas sentir ses émotions,  ne demande rien à personne et est très mental. Il a peur de parler de lui-même ou de faire rire de lui. Il affiche de la froideur. La plus grande peur du rigide est la froideur.

Les blessures qui ont engendré des masques peuvent être libérées. Chaque blessure a son aspect positif qui fera rayonner la personne qui le développe.

 

Estime de soi chez nos plus jeunes

Estime de soi

L’estime de soi constitue sans nul doute l’élément le plus important en ce qui a trait à l’équilibre psychologique d’une personne. En effet, il est indéniable qu’une faible perception de soi chez un jeune peut nuire inévitable  à son développement et à sa vie future. Voilà pourquoi les parents doivent se soucier que leur enfant se forge une perception de soi forte, solide et saine puisqu’elle s’avère l’assise du bonheur et de l’harmonie de la personne.

Qu’est-ce que l’estime de soi?
Le concept de soi constitue l’ensemble des perceptions et des croyances que l’individu entretient au sujet de lui-même. Pour ce qui est de l’estime de soi, elle se définit comme étant le sentiment que la personne éprouve relativement à sa valeur en tant qu’être humain et l’anticipation qu’elle a d’être acceptée ou rejetée par les autres. C’est en quelque sorte la perception et la confiance en ses propres capacités, à l’égard de soi.

Comment se développe l’estime de soi?
L’estime de soi se développe très tôt au cours de l’enfance et évolue tout au long de sa vie. D’une part, les parents exercent une influence déterminante sur le plan de l’estime de soi de l’enfant. Il en va de même du corps enseignant et toutes les personnes significatives dans la vie du jeune. Toutes ces personnes sont des facteurs importants liés l’édification de l’estime de soi de l’enfant. Ainsi, c’est en majeure partie par l’intermédiaire du regard des personnes de son environnement que l’enfant, et éventuellement l’adulte, développe ses perceptions et ses croyances envers lui.

Pour l’enfant, les adultes sont comme un miroir dans lequel il se perçoit. À travers l’image que lui reflète son univers, l’enfant apprend qui il est. Donc, si les adultes transmettent à l’enfant une image positive de lui-même, il développera sainement son estime de soi et sa confiance en soi. En devenant adulte, bien qu’en principe l’individu filtre davantage les messages reçus et s’approprie avec plus de discernemement ce que l’entourage perçoit à son sujet, l’effet miroir demeure présent. C’est pourquoi il est essentiel d’apprendre à filtrer les informations afin de ne pas ternir l’image de soi.

Et si j’étais mon pire ennemi ?

 

mon pire ennemi

La vie est parfois difficile avec vous ? Votre boss vous met de la pression et vous commencez à douter de vous-même ? Vous êtes sur le point de débuter un projet qui semble irréalisable ? Tout vous fatigue, amis, famille, vie ?

La prochaine fois que vous éprouverez des sentiments de peur et de doute par rapport à vos capacités de réaliser vos projets, laissez moi vous guider pour rallumer votre confiance et votre estime en vous-même !

D’abord changer votre discours intérieur

Ne cherchez pas très loin votre pire ennemi… vous êtes votre pire ennemi ! C’est votre discours intérieur qui détermine les limites de vos accomplissements futurs. Ne soyez pas trop dur avec vous-même. Donnez-vous le droit à l’erreur. Dites-vous toujours que tout est possible et que l’échec n’est pas quelque chose de permanent mais quelque chose de temporaire seulement. Répétez-vous plusieurs fois par jour ce que vous voulez devenir sous forme d’affirmations positives comme : » Je me fais confiance et j’accomplis avec succès tous mes projets. «

Ensuite, fréquentez des gens positifs

Fréquentez des gens qui ont confiance en eux-mêmes et qui vous encourageront à atteindre vos objectifs. Ne fréquentez que des personnes qui vous font du bien et vous font sentir bien. Fuyez à tout prix les voleurs de rêves et d’énergie, vos relations toxiques… Il est très difficile d’avoir confiance en vous et de réaliser vos projets si votre cercle d’influence vous rabaisse, vous dévalorise et ne croit pas en vous.

Important ! Soyez reconnaissant

La plupart de gens ont tendance à se comparer aux autres et à penser à ce qu’ils n’ont pas. C’est sur, la pelouse semble toujours plus verte de l’autre côté de la clôture. Ce manège a pour effet de diminuer leur estime d’eux-mêmes. Débutez plutôt vos journées en vous remerciant pour les choses merveilleuses que vous avez déjà dans votre vie : votre santé, vos amis, votre conjoint, vos enfants, vos amis,  votre travail, votre maison, votre voiture, le pays dans lequel vous vivez… La lecture de cette liste vous apportera instantanément un sentiment de bonheur, de joie et de bien-être.

Toujours vous rappelez de vos victoires passées

Plutôt que de penser à vos erreurs passées ou à toutes les fois que vous avez essayé quelque chose qui n’a pas fonctionné, créez votre liste de victoires et relisez-la de temps en temps. Repensez à votre vie depuis votre enfance et je suis persuadée que vous serez en mesure de créer une liste de 100 victoires. Voici quelques exemples :

Vous avez appris à marcher, à faire du vélo et à parler anglais, espagnol ou allemand…
Vous avez conçu et mis au monde un ou des enfants;
Vous avez obtenu une promotion et une augmentation de salaire au travail;
Vous avez effectué un saut en parachute ou appris à faire des sushis !
Vous avez osé vous affirmer devant une personne qui vous intimidait,
Vous avez pardonné à une personne qui vous a fait du mal dans le passé;
Vous avez arrêté de fumer… 15 fois !;
Vous avez perdu 10 kilos avec un régime;
Etc.. Etc..


Apprenez à aider les autres 

Si vous ne vous sentez pas bien, changez votre  » angle de vue » . Cessez de penser à vos problèmes et allez plutôt aider une personne dans le besoin. Faire du bénévolat et aider des gens plus démunis vous fera réaliser que vos problèmes ne sont pas si dramatiques et importants que vous le croyez et augmentera du même coup votre estime de vous-même.

Bougez !
Sans doute l’une des meilleures façons d’augmenter votre estime de vous-même et la façon dont vous vous sentez est de bouger. Les gens qui manquent de confiance en eux sont souvent amorphes et nonchalants. Leur corps bouge très peu et leur respiration est peu profonde. Il n’y a rien de mieux qu’une activité sportive dans laquelle vous excellez ou une bonne session de footing pour refaire le plein d’énergie et vous sentir mieux.

Relisez les idées énoncées précédemment, mais surtout, passez à l’action en les mettant en oeuvre dès aujourd’hui afin d’augmenter votre confiance et votre estime personnelles, car pour une personne qui a confiance en elle, rien n’est impossible!

Je pense positif donc je suis… mieux

Je pense positif

Tous les jours, nous sommes confrontés au monde qui nous entoure et à ses difficultés. Nous naviguons à travers les méandres de la vie, avec les connaissances issues de notre culture et de l’éducation que nos parents nous ont donnée. L’enseignement nous apporte les capacités d’évoluer à travers un mode de réflexion. Nous apprenons aussi, et beaucoup, de nous même.

Pourquoi certains d’entre nous s’en sortent mieux que les autres ?

Pourquoi semble-t-il que certains ont moins de difficultés que d’autres, ou qu’ils trouvent plus facilement les remèdes à leurs maux, ou les solutions à leurs problèmes ?

Il s’agit simplement de leur évolution personnelle. Ces « privilégiés » ont décidé à un moment de leur vie qu’il leur fallait apprendre pour évoluer et sortir de leur carcan quotidien, qui jusque là ne leur apportait pas le lot de bonheur suffisant.
En modifiant votre état de pensée, votre mode de réflexion, votre vision sur les choses, sur les autres et sur votre vie, vous pouvez tout simplement modifier votre avenir et rendre tout votre univers nettement plus beau, plus agréable…

Renforcez en vous le potentiel d’amour que vous avez, cessez de regarder votre voisin avec envie et dites-vous tout simplement que ce qui existe pour les autres existe aussi pour vous. Apprenez à relativiser ce qui vous arrive, jusqu’à en sortir le côté positif, car toute chose trouve son côté positif.

Essayez simplement en commençant par une petite phrase : « tout va de mieux en mieux pour moi dans ma vie ». Et déjà les choses changeront.

Le plus, et l’évolution vers la réussite en amour, en affaires, dans votre vie personnelle et familiale, vous le trouverez d’abord à travers vous !

Discussion avec mon enfant intérieur

Enfant intérieur

Chacun des moments difficiles que nous avons vécus dans notre vie ont inscrit une blessure dans notre mémoire émotive. Aussi, à chaque fois que nous revivons une situation semblable, la blessure est stimulée et inconsciemment ramenée à la vie, peu importe le nombre d’années qui se sont écoulées depuis l’incident premier. Ce réveil a pour effet de nous faire réagir d’une façon impulsive et parfois même de poser des gestes qui nous paraissent tout à fait incompréhensibles, des comportements où la logique n’a plus sa place. C’est alors notre mémoire émotive qui se défend car elle ne veut plus revivre le traumatisme que nous avons vécu étant enfant.

Pour parvenir à transformer ces événements passés, je dois accepter de prendre contact avec mon enfant intérieur. Apprendre à apprivoiser petit à petit l’enfant qui est en moi, apprendre à lui parler,  lui demander de partager avec moi ce qu’il vit, ses états d’âmes, afin de l’aider à extérioriser les émotions qu’il a refoulées pendant toutes ces années. Car même si je vais à l’autre bout de la planète, mon enfant intérieur blessé est toujours là, en moi. Il me suit partout. Et même si j’essaie de nier son existence, il continuera encore et encore de frapper à la porte de mon cœur pour que je l’écoute, que je l’aide et que je le supporte… C’est aujourd’hui à moi de lui tendre la main !

C’est un travail passionnant, difficile que cet échange  avec son enfant intérieur mais cela vous amenez à une plus grande efficacité au niveau intellectuel, à une plus grande paix intérieure et à une amélioration de la santé physique en général.

Ceux qui ne bougent pas ne sentent par leurs chaînes. Rosa Luxembourg

Pour découvrir la puissance de la pensée positive, Louise L. Hay nous invite à nous imprégner des citations suivantes :

 

Pensées positives
Pensées positives

J’habite un monde d’amour et d’acceptation.

La vie m’aime et je suis en sécurité.
Je fais confiance en l’Intelligence pour influencer mes affaires et je cours de succès en réussite.
Je parle avec sagesse et discernement.
Désormais je prends mon corps en charge avec amour.
Je me réjouis de l’amour que j’ai à donner.
C’est l’amour qui anime ma vie.
Je reçois l’amour que je donne.
Financièrement, je suis toujours à l’aise.
Je trouve de l’aide partout où je me tourne.
L’amour inconditionnel c’est simplement un amour qui n’attend rien en retour.
Je suis le créateur et l’acteur de ma vie.
Les êtres sont comme des fleurs. Chacun à sa beauté propre, chacun s’ouvre et s’épanouit à sa manière et à son rythme.
Je suis ici pour remplir une mission.
Toutes mes nouvelles habitudes m’aident de façon positive.
Aujourd’hui je choisis de dépasser mes limites d’hier. Je suis prêt à m’ouvrir à quelquechose de nouveau.
Je mets de l’amour dans mon regard et je vois tout clairement.
Il n’y a pas quelque chose  à faire. Il y a quelque chose à savoir.
Plus je comprends de choses et plus mon univers s’élargit.
Je me fais toujours confiance.
La manière dont nous voyons ce qu’il y a à l’extérieur de nous reflète ce qu’il y a en nous.
Mon corps est un ami et j’en prends soin.
Je reconnais désormais ma créativité et j’y fais honneur.
Je me félicite pour les grandes et petites choses que je réalise.
Décidez de dépasser les limites de votre esprit humain actuel. Oui vous le pouvez.
Je revendique mon pouvoir et je dépasse toutes mes limites.
Je ne peux pas me sentir perdu, seul, ou abandonné

Je suis en paix avec le départ de ceux que j’aime.
J’aime ce que je pense.
Je donne à la Vie avec joie et la vie me le donne avec Amour.
L’amour fait toujours disparaitre la douleur.
Les émotions sont des pensées qui sont actives dans notre corps.
Si vous vous aimez vous aurez l’énergie de surmonter rapidement tous les problèmes.
J’adore les enfants et les enfants m’adorent.
M’aimer moi-même et les autres me permet de m’épanouir et de vivre au maximum de mes possibilités.
Je m’aime dans toutes les expériences que je traverse et tout va bien.
Quand nous sommes prêts à évoluer notre vie s’épanouit de façon merveilleuse.
Grâce à mes factures, j’affirme ma capacité de payer.
Je partage mes ressources et mon savoir avec la Vie.
J’ai choisi des parents qui me conviennent parfaitement dans cette incarnation.
Je suis financièrement à l’aise.
Mon corps est en paix, heureux, en bonne santé et moi aussi.
En élargissant mes horizons, je fais facilement disparaître mes limites.
Je suis une expression individuelle de la Vie.
Je peux guérir en toute sécurité.
Je transforme les leçons à apprendre en partie de plaisir
Je fais des choix nouveaux, différents, plus positifs, qui me nourissent de l’intérieur.
Ma maison et mon coeur sont des lieux de paix et de bonté.
La seule chose que vous pouvez vraiment maîtriser c’est ce que vous pensez au moment présent. Vous avez tout pouvoir sur votre pensée du moment.
Je me crée avec amour une santé parfaite.
La sagesse que je cherche se trouve en moi.
Je mérite ce que la Vie a de mieux à m’offrir.
La mort est une porte qui s’ouvre sur une vie nouvelle.
La nourriture est une amie. Je la remercie de me donner sa vie pour me nourrir.
Chaque instant est un nouveau départ.
Je fais circuler les bonnes nouvelles.
Mon but est de m’aimer davantage de jour en jour.
Tout ce dont j’ai besoin est à portée de ma main.
Je choisis un mode de vie paisible.
Le pardon possède un pouvoir de guérison que j’ai toujours à ma disposition.
Nos parents sont des gens merveilleux.
Tout va bien. J’ai tout ce dont j’ai besoin en ce moment.
Mes pensées déterminent ma vie.
Nous sommes de merveilleux êtres spirituels qui vivont une expérience humaine.
Je découvre maintenant de nouvelles et merveilleuses expériences. Je suis en sécurité.
Je concentre doucement mon esprit sur les belles choses de la vie.
Le pouvoir se trouve dans le moment présent. Affirmez votre pouvoir.
Ma conscience est riche.
Je me libère et je pardonne.
Toutes mes expériences font partie de la richesse et de la plénitude de la Vie.
C’est avec moi-même que j’entretiens la meilleure relation.
L’amour est le fondement de ma religion.
J’ai la responsabilité de ma vie.
Mes rêves sont des experiences pleines de joie et de tendresse.
Je m’aime et je m’accepte exactement tel que je suis.
Je suis en paix avec ma vie sexuelle.
Quelque soit mon épreuve, je sais que je suis aimé.
Je suis détendu car je sais que la Vie est toujours là pour me soutenir, m’aider et me réconforter.
Pour réussir vous devez penser que vous êtes une réussite et non un échec.
Je ne suis jamais pressé car j’ai toute la vie devant moi.
Si je suis maintenant dans cette situation c’est que j’ai quelquechose à en apprendre.
Parce que chacun de nous est unique, il ne peut y avoir ni comparaison, ni concurrence.
Je choisis les pensées qui me réconcilient avec l’idée de vieillir.
L’amour désamorce toujours la violence.
Aujourd’hui est un monde merveilleux pour créer, imaginer, produire et visualiser ce que je désire.
Je contemple le monde avec les yeux de l’amour.
Mon travail favorise la manifestation de mon potentiel le plus élevé.
Source : Pensées pour transformer votre vie – Louise L. Hay (Editions Vivez Soleil)