DECEMO, Désensibilisation des Chocs Emotionnels ? Kezako ?

decemo

Comment une séance DECEMO se déroule-t-elle ?

Quand des expériences inquiétantes se produisent, elles sont stockées dans le cerveau avec tous les images, bruits, pensées et sentiments qui l’accompagnent au moment de l’événement. Quand une personne a été traumatisée, le cerveau semble ne pas pouvoir traiter l’expérience comme il devrait le faire normalement. Par conséquent, les pensées et les sentiments négatifs de l’événement traumatique sont « emprisonnés » dans le système nerveux. Puisque le cerveau ne peut pas traiter ces émotions, l’expérience et/ou les sentiments qui l’accompagnent sont souvent supprimés de la conscience. Cependant, la détresse continue de se manifester dans le système nerveux où elle cause des perturbations dans le fonctionnement émotif de la personne.
La technique DECEMO fait deux choses très importantes. D’abord, elle « débloque » les mémoires et les émotions négatives stockées dans le système nerveux, puis, elle aide le cerveau à re-traiter l’expérience (au sens informatique de traitement de l’information) pour qu’elle soit « digérée ».

Je travaille doucement avec le patient, le guidant progressivement pour rendre à nouveau visite à l’incident traumatique. Quand le souvenir est évoqué, les patients refont alors l’expérience des sensations et des émotions d’une nouvelle façon. DECEMO permet d’acquérir la compréhension de soi et la perspective qui permettront au patient de choisir leurs actions, plutôt que de se sentir impuissant face à leurs réactions. Ce processus peut être complexe s’il y a beaucoup d’expériences reliées aux émotions négatives. Les séances de thérapie DECEMO continuent jusqu’à ce que les souvenirs et les émotions traumatiques aient disparus.

DECEMO peut-elle soigner les phobies ? L’agoraphobie ? Les crises de paniques ?

Il y a beaucoup d’informations  suggérant que DECEMO est efficace dans le traitement des phobies.  Néanmoins pour moi, DECEMO semble être plus efficace dans le traitement des troubles lié au stress qui suit une expérience traumatique (par exemple, phobie des chiens après une morsure de chien), et moins efficace pour ceux dont le point de départ est inconnu (par exemple, phobie des serpents depuis la naissance)..

DECEMO soigne-t-elle tous les problèmes psy ? La schizophrénie ? Les démences ?

DECEMO est indiquée principalement pour la résolution de symptômes liés à un ou des évènements traumatiques. Certaines phobies ou pertes de l’estime de soi sont liées à un ou des événements traumatiques. Les symptômes peuvent alors très bien répondre à la thérapie DECEMO.
DECEMO ne permet pas de traiter la schizophrénie, ni les démences.

Comment savoir si DECEMO fonctionnera pour moi, pour mon problème ?

Il y existe de nombreux facteurs permettant de voir si la thérapie DECEMO peut être utile dans la situation particulière et l’histoire d’un patient. Pendant votre consultation initiale, tous ces facteurs appropriés seront évoqués de manière approfondie afin que nous décidions ensemble d’utiliser ou non DECEMO.
En général cependant, vous êtes un excellent candidat pour la technique DECEMO si vous avez… des peurs fortes et inexplicables, subis des abus sexuels, été la victime ou le témoin d’un crime ou d’un grave accident, survécu à une catastrophe naturelle, vécu un événement traumatisant, des difficultés pour faire confiance aux autres, peur de rester seul(e), fréquemment le sentiment d’être coupable, des crises de colère irrationnelles, une mauvaise image de vous-même…

Comment se déroule une séance DECEMO ?

De la même façon que DECEMO aide le cerveau dans son traitement naturel de l’information émotionnelle, je vous aide dans son processus de guérison en devenant votre partenaire pour un voyage destiné à éliminer le traumatisme passé bloqué dans son système nerveux.
Au début d’une séance ordinaire DECEMO, je vous aide  à repérer exactement le problème ou l’événement qui sera la cible du traitement. Pendant que les pensées et les sentiments remontent à la surface, nous allons travailler ensemble pour stimuler les mouvements des yeux qui accompagnent l’expérience brièvement rappelée. Pendant que les mouvements des yeux sont stimulés, les émotions sont libérées.
Les séries successives et assez brèves de mouvements des yeux (30 secondes à quelques minutes) continuent jusqu’à ce que les émotions soient neutralisées et que l’événement passé devienne associé par le patient à des pensées et des sentiments positifs sur lui-même, comme « Je réalise maintenant que ce n’était pas ma faute ».
Combien de séances DECEMO sont nécessaires ?

Le nombre de séances nécessaires dépend du problème et de l’histoire spécifique de chaque patient. Cependant,  un traumatisme simple peut être traité en moins de trois séances dans 80-90% des cas. Même si chaque événement inquiétant n’a pas besoin d’être traité un à un, la durée de la thérapie dépendra de la complexité de l’histoire.
Normalement, une séance DECEMO dure environ  60 minutes. La longueur de la séance dépend d’un certain nombre de facteurs, tels que la nature et l’histoire du problème, le degré de traumatisme, les circonstances spécifiques du jour particulier et de la tolérance du patient pour les séances plus longues.

Quels sont les effets négatifs possibles ?

Comme avec toute forme de thérapie, il peut y avoir une augmentation provisoire de la détresse. Des souvenirs douloureux non-résolus peuvent émerger. Certains patients peuvent éprouver des réactions pendant une séance de traitement que ni eux ni le praticien n’aurait pu prévoir, comme un niveau élevé d’émotion ou de sensations physiques. Après la fin de la séance, le re-traitement de l’information émotionnelle liée à l’incident ou au matériel qui a été évoqué peut continuer de se faire par lui-même. Des rêves, d’autres souvenirs, d’autres émotions inhabituelles peuvent se manifester. C’est généralement un signe qu’un travail en profondeur est en train de se faire.

Est-ce que je vais revivre le traumatisme aussi intensément que la première fois ?

La plupart des patients ne sont conscients que d’une ombre de l’expérience traumatique initiale, alors que d’autres la sentent à un degré plus fort. À la différence de nombreuses autres thérapies, les patients traités avec DECEMO ne sont pas invités à revivre le trauma intensément ni pendant des périodes prolongées. Avec DECEMO, quand il y a un niveau élevé d’intensité, il dure seulement pendant quelques instants et diminue ensuite rapidement. S’il ne diminue pas rapidement de lui-même, j’ai été formée pour aider à le faire descendre.

L’identification puis la mise en mots du trauma par le patient constituent-elles un préalable et/ou un corollaire nécessaire à l’efficacité de DECEMO ?

En DECEMO, le plus important est de pouvoir accéder aux sensations physiques qui accompagnent le trouble émotionnel, que ce soit l’anxiété ou la dépression. Il est préférable, mais pas indispensable, de partir d’un souvenir parfaitement identifié. Il est possible de commencer le traitement à partir d’une situation difficile dans le présent, et de procéder au retraitement de cette information sans jamais avoir accès à un souvenir « originel ».

En l’absence de toute prise de conscience par le patient de son «traumatisme originel», comment cette technique opère-t-elle et trouve-t-elle son efficacité ?

DECEMO part du principe que tous les souvenirs dans le cerveau sont connectés les uns aux autres. Un souvenir traumatique qui se manifeste dans le présent (par des pensées négatives sur soi, des émotions inappropriées, des sensations physiques désagréables) est connecté aux souvenirs et aux expériences du passé. Par contre, ces connexions ne sont pas nécessairement ni conscientes, ni verbales. Il est donc possible d’accéder, au cours du traitement, à des souvenirs du passé qui sont principalement représentés par des sensations physiques du corps, et non par une « histoire » qui pourrait être racontée avec des mots

Quel est le coût d’une séance ?

Le prix des séances est de 60 euros pour une durée de 60 minutes.