Comment identifier le burn out ?

burnout

Parmi les symptômes subjectifs du burn out, on trouve ceux qui touchent aux émotions. Des émotions que la personne concernée ne parvient progressivement plus à moduler, entrant dans une colère noire pour ce qu’elle aurait auparavant considéré comme une broutille. Les crises de larmes se succèdent… permettant parfois à l’entourage de soupçonner, voire de soulever, le problème. Heureusement…

Mais quand la famille, les collègues, ne décèlent rien, le burn out renforce ses racines et risque de conduire à une dépression. Il est bon, alors, que chacun (vous, vos collègues, votre conjoint) accepte de reconnaître sur lui-même ces symptômes.

Vous vous sentez irrité par la plus innocente des remarques, par le plus commun des gestes ? Votre confiance en vous régresse tandis que vos envies sont réduites à peau de chagrin ? Vous n’avez plus goût à rien et, malgré votre détachement croissant, ressentez de l’anxiété, de l’insécurité, paniquant à l’idée de vous rendre, le matin, au travail ? C’est qu’en matière d’estime de soi, vous avez connu mieux ! Attention, burnout en vue ! Celui-ci engendre en effet, outre une détérioration de l’humeur, tout un panel de sentiments de frustration et de crainte aiguisée de l’échec… échec que, d’ailleurs vous êtes peut-être convaincu d’attirer…

Ces symptômes du burn out sont d’autant plus insidieux qu’ils sont renforcés par une incapacité de la personne concernée à exprimer ses émotions. Plus elle s’enfonce dans l’épuisement professionnel, moins elle est capable d’en parler pour, peut-être, lui apporter une solution.

Il est donc important de prendre les choses à bras le corps le plus tôt possible. Et de garder à l’esprit que, loin d’être uniquement théorique, le burn out peut très bien faire irruption dans votre vie sans crier gare… Restez donc à l’affût de ses éventuelles manifestations et de tous les symptômes du burn out car il y en a d’autres!

Les symptômes du burn out peuvent être psychiques, interpersonnels ou physiques

Et, surtout, parlez-en. A votre famille, à vos collègues, à votre thérapeute…