Et si on faisait un tour des symptômes liés au stress…

image

Et si on faisait un tour des symptômes liés au stress…

Symptômes physiques

J’ai le visage tendu (les mâchoires serrées, le front crispé, etc.)
J’ai des tensions dans la nuque ou dans le cou
Je sens de la pression sur mes épaules
Je suis crispé(e) (j’ai les poings serrés, j’ai tendance à sursauter, etc.)
Je sens un point entre les omoplates
J’ai des maux de tête
J’ai des maux de dos
J’ai des tremblements
J’ai continuellement besoin de bouger
J’ai de la difficulté à me détendre

Autres symptômes physiques

Je me sens fatigué(e)
Je sens une boule dans l’estomac
Je sens une boule dans la gorge
Je vieillis vite
J’ai les yeux cernés
Je dors mal/ je prends des médicaments pour dormir
Je mange plus (ou moins) que d’habitude
Je ressens des bouffées de chaleur ou des frissons
J’ai des palpitations
J’ai souvent froid aux mains ou aux pieds
Je transpire, j’ai les mains moites
J’ai des étourdissements ou des vertiges
J’ai le souffle court ou de la difficulté à respirer profondément
Je digère mal
J’ai des brûlures d’estomac
J’ai de la constipation ou de la diarrhée
J’ai des nausées
Mon cycle menstruel est changé
J’ai de l’hypertension artérielle

Symptômes émotionnels

Je m’inquiète outre mesure
Je panique
Je suis impatient(e)
J’ai les nerfs à fleur de peau
Je me sens frustré(e)
Je change d’humeur pour un rien
Je fais des colères pour des riens
Je suis de mauvaise humeur
Je suis triste
Je suis déprimé(e)

Symptômes perceptuels

Je n’ai plus le sens de l’humour
Je me sens pressé(e) ou débordé(e)
Je ne retire pas de plaisir des petites choses de la vie
Je suis préoccupé(e)
Je vois tout comme une montagne
Dès que je vois quelqu’un, je crains qu’il n’ait quelque chose à me demander
J’ai perdu confiance en moi
Je fais des drames avec des riens
J’ai une attitude négative, je prends tout mal
Je pense que je ne vaux pas grand-chose ou que je ne fais jamais rien de bon

Symptômes motivationnels

Je ne sais pas ce que je veux
Je manque d’enthousiasme
Je n’ai pas le goût de faire quoi que ce soit
J’ai perdu intérêt pour beaucoup de choses
J’ai de la difficulté à me mettre à la tâche, je remets au lendemain
J’ai perdu mon désir d’apprendre, de m’instruire
Je ne veux pas de projets stimulants, de défis
Je suis découragé(e)
Je me contente de faire ce qu’on exige de moi

Symptômes comportementaux

J’ai des comportements brusques, j’échappe tout, j’ai des gestes malhabiles
Je fais tout vite (manger, marcher, bouger, travailler, etc.)
Je tape du pied, des doigts, je me mords l’intérieur de la bouche
Je me ronge les ongles, je ris nerveusement, etc.
Je me préoccupe constamment de l’heure
Je saute des repas
Je fais de plus en plus d’efforts pour de moins en moins de résultat
Je fuis tout ce que je peux fuir
Je bois davantage de café ou d’alcool ou je fume davantage
Je prends des médicaments pour les nerfs
Je prends de la drogue

Symptômes intellectuels

Je passe beaucoup de temps en divertissements faciles (télé, potins, jeux faciles, etc.)
J’ai un tourbillon d’idées dans la tête
J’ai les idées confuses
J’ai des idées fixes
Je rumine les mêmes choses, je tourne en rond, sans déboucher
J’ai de la difficulté à me concentrer
J’ai des troubles de mémoire
Je ne produis rien, intellectuellement
Je trouve que tout est trop compliqué
J’ai la tête vide

Symptômes relationnels

J’ai peur de rencontrer de nouvelles personnes
Je suis intolérant(e)
J’ai beaucoup de ressentiment
J’éprouve constamment de l’agressivité
J’ai de la difficulté à être aimable
J’ai moins le goût d’écouter les autres
Je fuis les relations intimes
Je suis distrait quand je suis en compagnie d’autres personnes
Mon désir sexuel a changé
Je m’isole

Symptômes existentiels

Je me sens inutile
Je ne sais plus à quelles valeurs me raccrocher
J’ai l’impression que quelque chose en moi est brisé
J’ai l’impression de ne plus me reconnaître
Je suis au bout de mon rouleau
J’ai un sentiment de vide
Je pense que la vie n’a pas de sens
Je suis désespéré(e)
J’ai des idées suicidaires

Interpréter les résultats

Cette liste vous aide à prendre conscience de l’ensemble des manifestations de votre tension actuelle.

Selon que vous êtes ou non en équilibre, vous aurez plus ou moins de symptômes de stress, qui seront plus ou moins intenses (si on a quelques pertes de mémoire, c’est moins grave que si on oublie tout) et qui révéleront un déséquilibre plus ou moins grand (avoir des idées suicidaires, c’est plus grave que de regarder souvent l’heure).

L’idée est de constater l’état de tension qui le votre.
Observer est une première étape. Quand on sait mieux quel est notre niveau de stress, on peut travailler à aller mieux.

Votre niveau de stress est élevé si vous vous êtes reconnu sur 3 ou 4 affirmations dans au moins cinq des huit catégories.
Il serait bon dans ce cas d’aller chercher de l’aide professionnelle.

Vos réponses indiquent votre état de tension actuel.
Dans quelques mois, selon les changements que vous aurez mis en place et selon les nouveaux événements qui auront marqué votre vie, votre état de tension pourra avoir changé. C’est pourquoi il est utile de noter la date à laquelle vous avez rempli le questionnaire, de conserver vos résultats et de répondre de nouveau dans quelques mois, et ainsi de suite, périodiquement.